Reflexions

L’écriture m’apaise pourtant j’ai du mal à m’y mettre quelque fois. Mon esprit se disperse, un manque de concentration ou tout simplement un manque de temps. Mais quand le bug revient c’est comme une drogue!

L’inspiration me vient en marchant. Je marche de nouveau quarante minutes par jour – l’aller/retour à la gare. Seulement je dirais !
En ce moment, mon Moi et moi explorons des recoins de mon cerveau vierges. Des idées bourgeonnent, des projets ou bien de simples challenges.
Je me surprends à retrouver ce moi égaré, qui, furtivement peut disparaître sans crier gare…. Je me promène dans ces lieux où mon esprit acquiesce et confirme cet imbroglio intellectuel. Quand par chance, j’arrive à le capter au vol, je le saisi délicatement avant qu’il ne s’échappe de nouveau.

En deux jours, 4 amis se sont inquiétés de ma plume. Je m’en inquiète souvent, ma famille aussi s’interroge aussi du devenir de mon Imbroglio.
Et oui depuis environ 2 mois, je ne me suis pas penchée sur mon blog par manque d’inspiration ou bien tout simplement le dilemme.
Ecrire en Anglais, c’est un challenge mais par souci de la maîtrise de la langue, je me mets des barrières.
J’ai créé il y a deux mois une version française mais je me suis arrêtée au stade de la création.

Je disais donc, mes marches matinales ou en fin de journée me permettent de fouiller mon cerveau et les idées les plus folles me traversent l’esprit. Elles se dandinent fardées et vêtues de robes légères multicolores.
J’en rigole parfois ou bien je m’en inquiète lorsque celles-ci s’assombrissent.

Un soir, j’ai assisté à une tentative de suicide…. j’ai hurlé et mis mes mains sur la tête.
Ce pigeon avait, après analyse, marre de vivre. Il s’est posé au milieu de la rue. Un jeune conducteur l’a évité. Puis il s’est de nouveau posé au même endroit, deuxième échec. J’ai continué mon chemin mais l’oiseau ne s’est pas éloigné il s’est posé sur une branche non loin. Je présume qu’il a tenté de nouveau.

Mon interrogation : est-ce que les pigeons sont suicidaires?

La veille, à côté de la gare deux pigeons s’étaient fait écraser. Probablement un couple.
J’ai partagé ma réflexion avec ma fille et elle m’a dit qu’avec ses copines elles avaient déjà évoqué ce sujet.
La question du suicide chez les animaux est donc une pensée récurrente chez l’Homme.
En psychologie, il y a des moments où l’homme prend conscience d’une réalité et un dogme est proposé comme par exemple “l’enfant est une personne” de notre chère Françoise*. Ou bien l’homme se diffère des animaux parce qu’il pense, il parle.

Les documentaires animaliers modernes montrent que les animaux ressentent la peine, la perte : ils ont des sentiments. Ils sont comme nous, en fait. D’où l’apogée du Veganisme dans la société actuelle, je pense. Les animaux sont aussi des êtres pensants. Bien sûr, comme l’Homme aime catégoriser : il y en aura de plus intelligents que d’autres. Mais, nous constatons que tous ces animaux communiquent et vivent parmi leurs pairs.

Lorsque mon autre fille, la plus jeune a écrit son plaidoyer contre les zoos : elle a pris conscience d’une chose : tout être vivant a besoin de sa liberté. Et je suis fière qu’elle puisse avoir une opinion aussi forte et qu’elle ait eu envie de la partager avec sa classe.

Google my Dear friend, qu’en penses-tu? Tu ne penses pas je sais ! Tu publies la pensée des autres. Tu ne peux pas héler à tous : « Cogito ergo sum !» n’est ce pas ? Mais, je vais profiter de la plateforme encore une fois pour quelques éclaircissements. « Googuelons » : « Est-ce que les animaux sont suicidaires ». Et là, un des résultats proposé : « les animaux n’ont pas les capacités cognitives complexes de l’homme pour parler de suicide. Il s’agirait plus de comportements autodestructeurs ». En même temps, plusieurs scientifiques et philosophes, Aristote par exemple, se sont déjà penchés sur le sujet.

Nous savons désormais que les animaux peuvent être dépressifs, donc pourquoi pas suicidaires?
* Françoise Dolto, psychanalyste

Le tableau : Christofer Ofili “Weaving Magic” Exposition au National Gallery jusqu’au 28 août. Je m’y rends ce vendredi!!!!

Advertisements